Comment vous occuper après la fin de Lost ?

Symptôme de l’égarement d’après Lost : Concept renvoyant à la notion philosophique du désir qui, une fois assouvi, laisse place à un vide incommensurable, qu’il faut se hâter de combler.

Tendance qui a atteint son paroxysme ces derniers mois, l’engouement pour les séries est tel que la question « Quelle série suis-tu ? » est devenue aussi essentielle que « Quel est ton auteur favori ?  » ou « Que penses-tu de l’arrivée de Laurent Blanc au poste de sélectionneur de l’équipe de France de football ? » (mesurez la relativité du terme « essentiel »).

La célèbre série vient mettre un terme non négligeable à plusieurs mois d’abondance télévisuelle en matière de série : fini Dexter, au trou Desperate Housewives, il faudra attendre la diffusion de la prochaine saison. Et pour 24, c’est le même drame la série se terminait cette semaine aux États-Unis. La satiété nous a presque guetté, mais avide d’images, nous en demandions toujours plus. Véritable remix de la cigale et la fourmi, nous nous retrouvons fort dépourvus, une fois que les orages de l’été furent venus.

Cherchons donc une solution ensemble, pour parer cette impression de néant total et rassasier nos mirettes méchamment habituées à 42 minutes de concentration. Décrocher ne sera pas aisé, mais il y a quelque chose à tenter.

La quête insensée

La tentation, après avoir terminé une série comme Lost, c’est de se lancer à corps perdu dans une nouvelle série avec la même passion brûlante et enivrante. Acceptez d’ores et déjà l’idée que toute nouvelle série ne pourra égaler Lost en complexité : vous pourriez vous perdre dans des théories sans fond en visionnant un épisode de Gossip Girl. Dangereux, finalement épuisant mentalement, vous y laisserez deux trois soirées ratées.

Le virage à 180°

Peut-être l’après Lost aura sur vous l’effet inverse : l’envie de se tourner vers une tout autre univers, le sentiment d’un besoin de renouveau, souvent teinté d’une pointe de nostalgie. Easy, laissez-vous tenter par un bon vieux Derrick, une saga infernale à la Santa Barbara ou l’univers impitoyable d’un Dallas. Ça, mes enfants, ça revigore comme pas deux, et clairement, aucune comparaison avec Lost ne sera humainement possible.

C’était à peine imaginable, mais je peux ajouter désormais ajouter à cette section l’histoire pour le moins incongrue de cette personne – qui de toute évidence souhaitera rester anonyme – qui vient de faire l’acquisition de la 3ème saison d’Arabesque. Mais si, rappelez-vous, c’est la série où Jessica Fletcher enquêtait sur tout ce qui bougeait, une Miss Marple à la sauce américaine en somme.

La rechute

Autre possibilité, pour les cas désespérés : reprendre une à une les saisons et les décrypter. Pour les vrais fans, les inconditionnels qui ont vécu une nouvelle naissance avec l’arrivée de Lost dans leur vie, il sera dur de résister.

Si l’on est sur de ne pas avoir compris 75 % des phénomènes paranormaux qui s’agitent sur l’île, la perspective de devoir s’infliger de nouveau cet exercice mental est difficilement envisageable mais plutôt logique. A ne mettre en application qu’en cas de dépression généralisée.

Si tout échoue et que vous continuez de pleurer le soir dans votre lit, il est temps de vous prendre en main les mecs, ça devient sérieux. Si Lost vous a appris quelque chose, c’est qu’il ne faut rien prendre pour acquis et ne faire confiance à personne, et surtout pas à un Locke réincarné en fumée noire qui hante une île déserte peuplée d’ours blancs et de personnes coupables d’un crime plus ou moins importants. Bref, des situations basiques.

Pour les plus fous, vous pourriez aussi lire, sortir, aller au cinéma ou voir des amis autour d’un verre, réhabituer votre vision à la lumière du jour. Avant le début d’une nouvelle série.

Publicités
Cet article, publié dans Blabla bref, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Comment vous occuper après la fin de Lost ?

  1. Ping : Tweets that mention Comment vous occuper après la fin de Lost ? | Le Bruit et La Harpie -- Topsy.com

  2. Coco dit :

    Moi je vais opter pour un debrief de la série encore pendant quelques semaines avec mes potes histoire de faire durer un peu le plaisir (je me risquerai même peut-être à errer dans des forums) et puis après promis je reprend une vie normale (mais pas trop longtemps Weeds devrait pas tardé à recommencer!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s